Votre navigateur ne supporte pas le javascript!

velo boutique pro 2018

Pourquoi l'ACLC n'organise plus

Ecrit par Pascal dans Actualité le samedi, 04 août 2018 18:32

Communiqué de Gilles Briand, président de l'AC Longué Cyclisme.

OBJET: NON ORGANISATION DES COURSES 2018 : POURQUOI ?

Madame, Monsieur,

Vous n'avez pas eu de sollicitation de notre part cette année, et pour cause.
Voici nos explications quant aux contresens des pompiers (2014 & 2015) et des gendarmes (2017) au prix cycliste de la Métairie, le 1e dimanche de septembre, passages en force !
• "la circulation routière s'effectuera dans le sens de la course" est le texte écrit dans les arrêtés préfectoraux que nous recevons, et qui, jusqu'à aujourd'hui, nous semblait clair ! (document aussi approuvé par le conseil départemental et les maires des communes traversées).
Notre fédération que nous avons interrogée "fait l'autruche" depuis décembre 2017 car elle ne daigne pas répondre sur la question de la responsabilité en cas de problèmes majeurs...
Toujours est-il que NOUS, petit club de province, avons sollicité un rendez-vous avec les pompiers et les gendarmes, localement, afin de nous éclairer sur la façon d'interpréter ces écrits.
Le 25 mai dernier, la rencontre s'est faite avec le capitaine Mazard (gendarmerie/Longué), le commandant Collard (pompier/Saumur), le lieutenant Rubio (pompier/Longué), relayée par la commune (M.Bouchenoire), en présence du policier municipal et pour l'association, Francis Desveaux (délégué sécurité), Jean-Yves Hayer (arbitre, ex-président de la commission régionale de sécurité), Dominique Cotonat (signaleur à moto), Paul Giraud (vice-président) et moi-même, Gilles Briant (président).
Ce que nous en avons retenu:
1. ne jamais considérer que le sens unique de circulation nous autorise à croire que le circuit est privatisé (seul, le Tour de France en bénéficie);
2. oui, les secours, gendarmes (et policiers) peuvent venir en face dans le cas d'interventions urgentes.
Vous comprendrez facilement que les arrêtés ne sont pas conformes ! Nous ne sommes que des bénévoles, et nos activités sur la voie publique nous font prendre des risques énormes car seul le président du club est responsable...
En réalité, force est de constater que depuis longtemps (toujours, peut-être...) on nous cache cette vérité (« on » étant la FFC).
Nous sommes les premiers désolés de ne pas animer nos communes, mais c'était le seul moyen d'exercer une certaine pression sur la FFC (jusqu'au responsable national de la sécurité).
Nous restons à votre disposition si vous souhaitez un complément d'informations.
Merci de votre soutien passé, et réfléchissons déjà à 2019...

 

Envoyé par Gilles Briand.

Laissez un commentaire

Flux d'actualité

pa effetsdecouleurs 2018

Please publish modules in offcanvas position.