Votre navigateur ne supporte pas le javascript!

Jason Tesson : "J’ai tout de suite vu que ça allait le faire"

La joie de Jason Tesson La joie de Jason Tesson photo : Camille Nicol

Jason Tason (Sojasun) tournait autour sur les Plages Vendéennes en début de saison. Ce weekend, ça y est, il concrétise en remportant la Flèche de Locminé Elite, sa première victoire de la saison et la première de son équipe. Interview.

Dans quel état d’esprit es-tu quelques jours après cette belle performance ?

Enfin ! Ça faisait longtemps que l’on tournait autour, elle est là et je pense que je vais et qu’on va courir plus « relâché » maintenant. Ça fait plaisir mais il faut continuer à aller de l’avant et se focaliser sur la suite.

Racontes-nous le travail d’équipe dans les derniers kilomètres et ton sprint, comme cela s’est-il déroulé ?

Avant le sprint, on avait Willy en tête, donc pour nous c’était l’idéal. On a laissé rouler les autres équipes. Une fois que l’échappé a été repris, nous nous sommes pas affolé, Adrien Lagrée, très bon rouleur, m’a très bien protégé les 30 derniers kilomètres comme depuis le début de saison. Dans les 10 derniers kilomètres Kévin Perret et Jean-Louis Le Ny sont restés avec moi pour me lancer. Sur ce type d’arrivé il ne faut pas être trop dans le « train » car c’est plus facile de perdre ses co-equipiers quand c’est sinueux. Les autres coéquipiers comme Quentin Fournier anticipaient pour éviter qu’un petit groupe sorte du peloton. Et dans le dernier km, nous n’étions plus que 4 de Sojasun, Quentin était le premier à s’écarter, puis Kévin au 800m et enfin le gros dernier relais de Jean Louis qui m’a laissé au 250m. J’ai vu qu’il était temps de lancer et j’y ai été. J’ai tout de suite vu que ça allait le faire ! C’est un super travail d’équipe, en plus Adrien va chercher une belle place de 5.

L’année dernière ta saison a été coupée par une blessure, cette victoire est un bon moyen de se rassurer et d’avoir la confiance à bloc ?

Oui l’an dernier j’ai essayé de faire une saison complète, sauf qu’au tour du Loire et Cher je me suis cassé la clavicule gauche. J’ai mis du temps à revenir, il a fallu attendre début septembre pour retrouver de bonnes sensations... ça fait du bien d’être en forme en début d’année mais il ne faut pas s’affoler, la saison est longue.

Quels sont tes objectifs pour la suite de la saison ?

Je n’ai pas d’objectifs, j’aimerais faire le plus de résultats possible et que tous les coureurs de l’équipe puissent lever les bras ! Mais le tour de Bretagne, je l’espère, sera un tremplin pour la suite. Sur Paris Roubaix et le Championnat de France j’espère faire de bonnes courses et rien regretter. Sinon je prends les courses comme elles viennent et je ne me mets pas de pression.

Propos recueillis par Vélo-Ouest.

Ecrit par Anthony dans Interview le mercredi, 27 mars 2019 20:50

Laissez un commentaire

Flux d'actualité

pa effetsdecouleurs 2018

Please publish modules in offcanvas position.