Votre navigateur ne supporte pas le javascript!
×

Avertissement

JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 168

Stellio Souffaché : "Le seul objectif est de me faire plaisir"

Stellio Souffaché : "Le seul objectif est de me faire plaisir" Photo: Anthony Béranger ( VO)

Stellio Souffaché (EV Angers Doutre) est l’homme fort de ce début de saison en 2ème catégorie. Il comptabilise déjà 3 victoires. La dernière en date, La Chapelle Thireuil 2,3+J, où il s’impose en solitaire. Il nous raconte.

On t’a vu attendre le bon moment pour commencer à te dévoiler dans les derniers tours, racontes nous ta victoire.

Effectivement j’ai été patient. Nous étions 7 engagés et 6 au départ (Thomas Couet n’a pas pu prendre le départ pour des raisons mécaniques). Je savais qu’il était peu probable qu’une échappée puisse prendre le large sur ce circuit. J’avais déjà participé à cette course et à chaque fois, le peloton revenait sur les échappées dans le long faux plat descendant. Je devais en garder pour dynamiter la course dans la bosse du circuit final et Sacha Morice devait attendre en cas de sprint. Les autres ont suivi les différents coups qui pouvaient partir. J’ai finalement pu prendre la bonne échappée puis finir seul.

C’est ta 3ème victoire de la saison, pensais-tu en début de saison être à ce niveau de performance ?

C’était même inimaginable. Je voulais lever les bras une fois au minimum, car c’est toujours difficile de gagner, surtout lorsque l’on est « un fer à repasser » au sprint. D’ailleurs, j’ai gagné un classement général et 2 fois en solitaire.

Le Team EVAD est très présent depuis le début de la saison, qu’est ce qui fait votre force ?

Nous avons 10 2ème catégories et 2 3ème catégories. Nous nous entendons super bien et cela se ressent sur le vélo. Tout le monde s’aide et se motive afin de progresser ensemble. « Bonheur et progrès » comme dirait notre DS. Nous n’avons aucune pression de la part des dirigeants et cela nous réussit. De toute façon un coureur motivé n’a pas besoin de pression pour marcher et un coureur qui ne l’est pas arrêtera si on la lui met. De plus nous avons tous les types de coureurs dans l’équipe pour performer sur chaque course.

Qu’as-tu changé dans ton entrainement pour encore passer un cap ?

Je n’ai rien changé dans ma préparation hivernale. J’ai roulé tranquillement tout l’hiver en faisant juste les kilomètres nécessaires pour être compétitif. Ma progression est due à mon changement de travail où je peux être sur le vélo à 17h45. Un grand luxe pour faire des sorties de 3h30 - 4h. L’année dernière, pour mon année en 1er catégorie, je finissais très tard et j’allais rouler jusqu’à 22h45 parfois ! Il ne faut pas aussi oublier que j’ai effectué ma croissance (très) tard. Mon surnom N1N1 (Nainain) est du à ma petite taille dans les catégories jeunes. C’est donc normal que je progresse plus régulièrement que certains autres.

Quels sont tes objectifs pour la suite de la saison ?

Le seul objectif est de me faire plaisir, les résultats suivront.

> Visionner le résumé vidéo de la course

Propos recueillis par Vélo-Ouest.

Ecrit par Anthony dans Interview le vendredi, 29 mars 2019 20:30

Laissez un commentaire

Flux d'actualité

pa effetsdecouleurs 2018

Please publish modules in offcanvas position.